Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du 2012

Disco 2012...

Les traditionnels top chansons et albums étant maintenant terminés, il est grand temps de tirer un trait définitif sur cette année 2012. Je ne vais pas vous le cacher, mais musicalement, 2012 m'a déçu. Pas de grands disques à signaler, c'est-à-dire des trucs que je me remettrais régulièrement entre les oreilles dans les prochaines années. A moins que... Quelques chansons excellentes voire parfaites, quand même. Normal, vous me direz à l'heure du règne absolu de la musique virtualisée et du zapping. L'objet disque a tendance à ne plus intéresser personne. Sauf quelques chevaliers d'arrière-garde (comme moi ?) car, paradoxalement, le vinyle regagne du terrain. Mon disque de l'année ("Take The Kids Off Broadway" de Foxygen) n'est d'ailleurs sorti que dans ce seul format physique. Restent les concerts et celui dont je garderai haut la main, le meilleur souvenir, celui de la reformation de Pulp, à l'Olympia, pour le festival des Inrocks. Un mo…

Top Albums 2012 : 5-1

ça y est, c'est la fin de ce top albums 2012, avec quelques surprises concernant les premières places. Pas de "grandes claques" cette année, juste beaucoup de très bons voire d'excellents disques. Quelques belles révélations comme Foxygen, Chris Cohen ou Django Django et puis des valeurs sûres telles Spiritualized ou Dominique A.
5-Spiritualized - Sweet Heart, Sweet Light
Depuis leur "Let It Come Down" de 2001, je m'étais un peu écarté de Spiritualized. Cette année, il a fallu l'écoute de l'incroyable single "Hey Jane", chanson de 2012 ici même, pour me faire changer d'avis. Le groupe de Jason Pierce est toujours l'un des meilleurs actuellement sur la planète rock. "Sweet Heart, Sweet Light", l'une de leurs plus grandes oeuvres.



4- Django Django - Django Django
Dès le mois de janvier, ces écossais avaient frappé fort, balançant une sorte d'électro-rock revigorante, convoquant dans le même temps des harmonies proc…

Top Albums 2012 : 10-6

On se rapproche petit à petit du but avec deux disques français presque diamétralement opposés, un canadien à la cool, un buzz anglais mérité et des américains passés maîtres dans l'art des guitares entêtantes.
10- Arlt - Feu La Figure

Ayant déjà inventé sur leur premier disque habilement appelé "La Langue", une nouvelle façon de chanter en français, le duo Arlt passe en mode trio en recrutant le brillant guitariste de Holden. "Feu La Figure" est plus qu'une confirmation. Le groupe impose définitivement un style, une marque de fabrique. Rare.



9- Mac Demarco - 2

La musique de Mac Demarco peut paraître à priori facile et légère. Pourtant, on y revient volontiers et puis, pour l'avoir vu en concert, le canadien est un vrai showman. On risque donc de réentendre parler du bonhomme. De toute façon, une chanson comme "My Kind Of Woman" justifie à elle seule le talent de Demarco.



8- Barbara Carlotti - L'amour, l'argent, le vent

A l'heure où …

Top Albums 2012 : 15-11

On continue à parcourir mes albums préférés de 2012 avec aujourd'hui plutôt des outsiders. Des disques qui n'ont pas beaucoup fait parler d'eux, qui n'inventent rien mais qui m'ont touché chacun à leur manière.
15- Woods - Bend Beyond
Voici un groupe de folk-rock américain qui sort, bon an, mal an, chaque année, son petit disque. Et, à chaque fois, on y gagne en qualité. Ayant commencé avec des albums un peu bricolés, Woods publie désormais des chansons à l'efficacité plus immédiate. S'ils continuent comme ça, ils pourraient dès demain faire partie des favoris du genre.



14- Oddfellow's Casino - The Raven's Empire
Oddfellow's Casino sont mes outsiders de l'année. "The Raven's Empire" aurait dû faire nettement plus parler de lui, car il ne comporte pour ainsi aucun titre faible. Chaque morceau est divinement bien arrangé et contient sa charge d'émotions. Dans la lignée d'un Elliott Smith ou d'un Nick Drake. En toute mo…

Top Albums 2012 : 20-16

Cette semaine, c'est au tour des disques de se faire classer. Et comme pour les chansons, la remontée sera lente jusqu'à la première place vendredi prochain. 20 au lieu de 10 les années précédentes, pas forcément parce 2012 aura été une meilleure année, non, juste parce que plus que les autres fois, j'ai eu du mal à départager tout ce beau monde. Voici déjà cinq propositions de musiques différentes, cinq voyages pour lesquels chacun est libre ou non d'embarquer...
20- Here We Go Magic - A Different Ship 
La pop de Luke Temple est toujours aussi raffinée, maîtrisée, mais un peu poil trop sage. En concert, c'est la même chose. On voudrait bien que le groupe se lâche plus, débride un peu tout ça. Here We Go Magic pourrait ainsi être considéré comme les anti-Animal Collective. Heureusement sur quelques chansons, leur musique s'envole un peu comme sur le très réussi "How Do I Know", un de leurs meilleurs titres à ce jour.


19- Swans - The Seer

Je n'aurai…

Top Chansons 2012 : 10-1

ça y est, c'est la dernière ligne droite, le sprint final ! Et le vainqueur est...

10- The Magnetic Fields - Andrew In Drag
Les Magnetic Fields sont une de mes principales découvertes musicales de l'année - comme quoi, il n'est jamais trop tard. Avec leur dernier album, ils sont revenus à leur meilleur - le triple disque "69 Love Songs" de 1999 -, des jolies mélodies pop agrémentées de paroles délicieusement décalées.

9- Breton - Edward The Confessor  
Ils s'appellent Breton en référence à André. Pourtant point de surréalisme avec eux, mais un rock qui emprunte aussi bien au hip-hop qu'à l'électro ou au punk. Un melting-pot qui n'est pas toujours convaincantsauf sur quelques titres à l'efficacité imparable, tel "Edward The Confesssor".

8- Dominique A - Quelques Lumières 
La musique de Dominique A n'a jamais été aussi avenante - la preuve, ma petite Lucie connaît par coeur le refrain de "Quelques Lumières"- elle n'en re…

Top Chansons 2012 : 20-11

On se rapproche petit à petit du but : les places de 20 à 11.

20- The Tallest Man On Earth - 1904 
Il est suédois et possède la voix et le physique du jeune Dylan. On pourrait crier au plagiat sauf qu'à l'écoute de titres comme ce "1904", il est bien difficile de ne pas reconnaître au bonhomme un talent bien à lui.

19- Dan Deacon - True Trush 
Un peu fatigant sur la longueur d'un album, la musique du très barré Dan Deacon parvient à enchanter le temps d'un "True Trush". Du Animal Collective en plus festif.

18- Mark Lanegan - The Gravedigger's Song 
Le nouvel album de Mark Lanegan, "Blues Funeral", est comme son nom l'indique du blues crépusculaire. N'étant pas spécialement amateur du genre, je n'en garderai que ses moments les plus tumultueux comme cette impressionnante entrée en matière : "The Gravedigger's Song".
17- Kindness - Swinging Party 
Reprenant brillamment une des meilleures chansons des Replacements, K…

Top Chansons 2012 : 30-21

On continue notre remontée avec les places de 30 à 21...

30- Trailer Trash Tracys - You Wish You Were Red 
Les Trailer Trash Tracys ont dû se palucher l'intégrale de Twin Peaks avant de sortir leur premier disque. L'intro de "You Wish You Were Red" fait indéniablement penser à une bande son de Badalamenti.

29- Wild Nothing - Shadow 
Le jeune Jack Tatum sort un nouveau disque de son Wild Nothing dans la lignée de son précédent, c'est-à-dire fortement inspiré par New Order et les Smiths. Après quand c'est aussi bien fait que sur "Shadow", je ne peux qu'adhérer.

28- Dirty Projectors - Gun Has No Trigger 
Des trois groupes américains majeurs du rock indépendant des années 2000 et ayant tous sortis un disque cette année (les autres sont Grizzly Bear et Animal Collective), les Dirty Projectors sont ceux qui s'en sortent le mieux. Parvenant encore à se réinventer, comme sur ce "Gun Has No Trigger" au charme universel.

27- Tu Fawning - Anchor 

Top Chansons 2012 : 40-31

Suite de mon top 50 de 2012 avec vous le verrez aujourd'hui, pas mal de titres découverts grâce à mes (quelques) chers lecteurs.
40- Shearwater - Animal Life
Avec une telle voix, il pourrait se permettre la sensibilité et la finesse, mais non, avec son groupe, Jonathan Meiburg en fait toujours un peu trop. Dommage... Reste que parfois on se laisse prendreà son rock calibré comme avec "Animal Life".

39- Beth Jeans Houghton - Sweet Tooth Bird

Voici une jeune anglaise au talent bien affirmé qui pratique une pop lyrique aux rythmiques plutôt accrocheuses, assez incroyable finalement qu'elle n'est pas rencontrée plus de public.
38- Memoryhouse - The Kids Were Wrong
Vus en concert l'été dernier à la Plage Glazart, ce charmant groupe canadien, assez inoffensif en apparence a tout de même à son répertoire quelques jolies mélodies qui vous trottent un moment dans la tête comme "The Kids Were Wrong".

37- Go-Kart Mozart - Spunky Axe
Le légendaire Lawrence est de …

Top Chansons 2012 : 50-41

Et voilà, c'est donc parti pour mon bilan de fin d'année et une fois n'est pas coutume, je vais faire durer le suspense. On commence cette semaine avec les chansons en remontant tranquillement de la 50ème à la première place, histoire de se remémorer le sacro-saint Top 50 qui a malgré moi bercé ma jeunesse...
50- Jonathan Boulet - This Song Is Called Ragged
Avec un nom pareil, les jeux de mots vaseux sont faciles. Pourtant, les Inrocks ont pris le parti de l'encenser. Si je n'irais pas jusque là, trouvant sa musique régulièrement clinquante, sur quelques titres, comme "This Song Is Called Ragged", cet australien parvient à faire mouche.
49- Amanda Palmer - Want It Back
Du poil, du poil, beaucoup de poil dans ce clip de la délurée Amanda Palmer, ex-Dresden Dolls qui n'est pas en peine pour tout dévoiler. C'est énergisant ou lassant selon l'humeur.
48- Thee Oh Sees - Flood's New Light
Cela fait déjà un bail que les Thee Oh Sees existent, à la …

The House Of Love - Shine On (1988)

Dans la série des reformations d'anciennes "gloires" des années 80, je demande les dandys romantiques de The House Of Love. C'est bizarre mais pour une fois, ça ne sent pas le fric. Il faut dire qu'un disque est déjà sorti en 2005 dans l'anonymat quasi général, douze ans après la première séparation. Et puis, le groupe n'a réellement connu le succès que sur ses deux premiers albums entre 1988 et 1990 et la poignée de singles associés, ce "Shine On" bien sûr, mais aussi "Destroy The Heart" ou encore "Christine". Ensuite, la vague Madchester - Stone Roses, Happy Mondays et consorts - est passée par là, reléguant la pop discrète et raffinée de House of Love dans les vieux cartons - comme celle des Smiths, Felt, Echo and the Bunnymen ou Go-Betweens. L'époque n'était déjà plus aux fans de Leonard Cohen et de Lou Reed. Mais comme la musique des deux derniers nommés, il s'avère aujourd'hui que les disques de la band…

Noel Harrison - The Windmills Of Your Mind (1968)

Il est des classiques, comme cela, que l'on arrive encore à (re)découvrir au travers d'une reprise. Pour "The Windmills Of Your Mind" composé par Michel Legrand, ce fut par le biais de celle des Parenthetical Girls, sur leur excellent disque "Entanglements" qui était dans mon top 2008 - et oui, ce blog a bientôt 4 ans ! Il faut dire qu'il y a eu tellement de  versions différentes de la chanson qu'au final, elle ne semble appartenir à personne et donc par voie de conséquence, être l'oeuvre de tout un chacun. La première mouture, en anglais dans le texte, a servi à l'époque de bande originale au film "L'affaire Thomas Crown" dans lequel on retrouvait le couple légendaire Faye Dunaway et Steve McQueen et a même obtenu un oscar. C'est l'inconnu Noel Harrison - rien à voir avec Georges - qui en était l'interprète. Il y aura très rapidement une version française, "Les moulins de mon coeur". Si les chanteurs et …

2012 : quelques disques oubliés...

Une semaine et quelques heures d'écoute plus tard, il est temps de vous faire un bref résumé de vos propositions de disques pour 2012 et de ce que j'en ai retenu. Tout d'abord, merci à tous ceux qui ont bien voulu me faire part de leurs découvertes musicales de l'année. Le choix était, mine de rien, conséquent, même si je connaissais déjà beaucoup de choses parmi les listes en commentaire de mon post. J'en ai gardé, comme l'année dernière, que 10. En toute subjectivité. Par manque de temps, de place et d'envie aussi peut-être.
Pour commencer, les américains de Lost In The Trees qui, pour moi, étaient inconnus au bataillon. L'un d'entre vous place leur "A Church That Fits Our Needs" comme son disque de l'année, haut la main. C'est effectivement excellent, même si un poil trop précieux à mon goût. Autre disque en tête d'un de vos tops, celui de Lawrence Hayward, alias Felt, Denim et depuis déjà de nombreuses années maintenant, …

Arlt, Chris Cohen, Mac Demarco - Paris, Point Ephémère - 2 décembre 2012

Suite de notre week-end de concerts parisiens au Point Ephémère - la salle était fermée dernièrement pendant une semaine en raison d'une agression ayant eu lieu juste à côté -. Etaient réunis le même soir trois des groupes marquants de cette année, tous responsables de très bons disques : Arlt, Chris Cohen et Mac Demarco. Trois ambiances et trois styles sensiblement différents. On commence donc par les petits français de Arlt. Ils sont seulement trois sur scène et surtout n'ont que deux instruments : une guitare et... une autre guitare. Les versions des chansons ressemblent fortement à celles du disque, leur deuxième "Feu, La Figure" : même économie de moyens, même mise en avant des paroles, des jeux sur les mots, des bruits de bouche, même enrobage sonore de Mocke, le guitariste de Holden. Ce dernier vient d'ailleurs en aide à Sing-Sing, le chanteur aux faux airs de Jean-Pierre Darroussin, pour accorder sa guitare. Après, on adhère ou pas. Maman trouve ça creux…

Foxygen, X-Ray Eyeballs - Paris, La Mécanique Ondulatoire - 30 novembre 2012

Dès les premiers instants, on avait l'air d'intrus, maman et moi. La Mécanique Ondulatoire est avant tout un bar. On y rentre comme on veut et c'est Happy Hour jusqu'à 21h. Pour les accros au tabac, il y a même un fumoir à l'étage. Mais pas d'endroit apparent où jouer de la musique.  Pas de vigile non plus à l'entrée. Pas de billetterie. Personne à nous demander quoi que ce soit : on a dû se tromper. On finit quand même par trouver un escalier qui descend dans une cave voutée. Les membres de Foxygen sont là à régler leurs instruments, entourés de deux personnes qui semblent être des techniciens. C'est facile à deviner, car comme souvent, ceux-ci ont l'allure de metallos, avec leurs cheveux longs et leurs tee-shirts à l'effigie de Machine Head. Pas vraiment dans l'esprit de la soirée. Comme ça n'a pas l'air de commencer tout de suite, on remontre au rez-de-chaussée prendre une bière. Une heure passe et toujours rien. Petit à petit, l…

Top Albums 1998

Où comment un groupe à l'allure de péquenots sortis du fin fond de l'Amérique a acquis le statut culte au fil des années ? "In The Aeroplane Over The Sea" est un miracle fait disque. A l'époque, en 1998, pas grand monde pour prédire un tel avenir à la formation de Jeff Mangum et à son chef d'oeuvre. Pas moi en tout cas, je n'ai fait leur découverte que bien plus tard, par l'intermédiaire de Pitchfork. Mais comme tous ceux qui ont un jour eu la chance de l'écouter, j'en suis immédiatement tombé sous le charme. Pourtant, de prime abord, ce disque n'a pas grand chose pour plaire : une musique folk déglinguée qui part dans tous les sens, une voix éraillée sonnant souvent faux, mais une émotion qui vous colle constamment aux tripes. Peu importe la forme, quand le fond est aussi universel. Voilà, après l'évident disque de l'année 1998, que dire des autres ? Que cette année était quand même vachement bien ! Mercury Rev sortait avec "…

Quels disques pour 2012 ?

Vous l'avez compris lors de mon précédent post. Je vais donc m'en tenir là pour les disques de 2012. L'heure des bilans approche déjà à grands pas et j'avoue pour une fois avoir bien du mal à placer un disque au-dessus des autres. Comme les années précédentes, je vous propose aujourd'hui de faire des échanges de musique à écouter. Vous trouverez ma liste de 60 albums dans l'ordre chronologique ci-dessous. Pour plus de détails, c'est . J'attends la votre - pas forcément, 60, hein, faut pas déconner quand même - ou plutôt les disques de votre liste que j'aurais malencontreusement oublié. Parce que tenir un blog, c'est d'abord pour échanger. Je vous ferai très prochainement un rapide topo de ce que vous aurez bien voulu me conseiller. En espérant y faire de belles découvertes. Merci à vous.
Trailer Trash Tracys - Ester
Laura Gibson - La Grande
Django Django - Django Django
Hospitality - Hospitality
Of Montreal - Paralytic Stalks
Shearwater -…

Matthew Dear - Beams

Soixantième et dernier disque chroniqué ici pour 2012 - ben oui, quitte à terminer sur un nombre rond -, "Beams" est finalement sorti vainqueur de la liste pléthorique d'albums parus cette année et encore en attente d'être discuté sur ce blog. Il faut dire que la nouvelle parution du presque vétéran - son premier essai date déjà de 2003 - de l'électro américaine, le très smart Matthew Dear, avait de quoi appâter le chaland, fan de Bowie que je suis. On pense évidemment à la période berlinoise de ce dernier, mais aussi à un James Murphy en moins punk ou à un Brian Eno trop barré pour passer en fond sonore chez "Nature et Découvertes" (son "Lux", quel ennui !) J'aurais pourtant aimé que ce "Beams" ait parfois la pêche du premier ou l'accroche mélodique du deuxième pendant sa période faste des années 70.
Sur deux titres, il montre qu'il en a pourtant les capacités : l'excité "Overtime" ou le bien nommé "D…

BMX Bandits - BMX Bandits in Space

Après le superbe "Tadaloora" de Phantom Buffalo, voici un nouveau beau concept-album d'un groupe que j'avais jusque là honteusement ignoré : les BMX Bandits. Il faut dire que leur nom ne me disait rien qui vaille et que je pensais à tort y trouver une musique punk hardcore FM, dans l'esprit des lourdingues Greenday ou Offspring. Autre point qui ne joue pas en leur faveur, l'improbable film australien homonyme, où l'on découvre une jeune Nicole Kidman, encore rousse et bouclée, adepte du VTT. Que ne m'étais-je pas trompé, les BMX Bandits font partie de la même école pop tendance shoegaze que les Boo Radleys ou autres Teenage Fanclub. D'ailleurs, Norman Blake, l'un des plus éminents membres de ces derniers vient prêter ici main forte. Autre aspect positif, leur signature sur le label espagnol Elefant Records, bien connu pour son catalogue "pop de chambre" (ou twee-pop) de qualité.
Le résultat est un agréable disque rempli de mélodies …